Un còp li aviá un rictor…

Collecté en 1997 Sur la Commune de Curan Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles, de formules ou de chants satiriques raillant le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses.

Burlesque et satirique, cette chanson appartient au répertoire languedocien. Nous en avons collecté une variante sur le canton d'Entraygues.

Paulette la tient de l'un de ses oncles qui la chantait au cours des repas de famille.

Son

PAULETTE TERRAL

née Costes en 1937 à Curan.

Transcription

Occitan
Français
« Un còp li aviá un rictor,
Se de guinh, se de ganh,
Sans te legalamam,
E lo tren-tren dins son jardin.
Un còp li aviá un rictor,
Confessava las dròllas,
Confessava las dròllas.

La premièira que confessèt,
Se de guinh, se de ganh,
Sans te legalamam,
E lo tren-tren dins son jardin.
La premièira que confessèt :
“Tu seràs ma mestressa,
Tu seràs ma mestressa.”

E lo rictor se'n va,
Se de guinh, se de ganh,
Sans te legalamam,
E lo tren-tren dins son jardin.
E lo rictor s'en va,
S'en va dire la messa,
S'en va dire la messa.

E quand sesquèt Alleluia,
Se de guinh, se de ganh,
Sans te legalamam,
E lo tren-tren dins son jardin.
E quand sesquèt Alleluia :
“Aval li ai ma mestressa,
Aval li ai ma mestressa !”

E lo clergue li respondèt,
Se de guinh, se de ganh,
Sans te legalamam,
E lo tren-tren dins son jardin.
E lo clergue li respondèt :
“Aquò se ditz pas a la messa,
Aquò se ditz pas a la messa !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...