Mon garde moulin (L'ordiat)

Collecté en 1991 par CORDAE Sur les Communes de Cruéjouls, Pierrefiche Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ces paroles servaient à accompagner la danse de l'ordiat, si l'on en croit plusieurs de nos informateurs.

Cette danse-jeu se pratiquait essentiellement dans les veillées ou parfois même durant les heures de travail au champ ou à la mine.

Les jeunes hommes se couchaient sur le dos, par terre ou sur une planche, saisissaient leurs pieds avec les mains et tournaient le plus vite possible à la force des reins. (CORDAE)

L'ordiat est l'orge perlée.

Son

ANDRÉ TRÉMOLET

né en 1927 à Cruéjouls.

Transcription

Occitan
Français

Pas de transcription pour le moment.

« Mon garde moulin,
Se lève matin,
Me prend par la main,
Et me met tout en train.
Je suis la plus belle meunière,
La plus belle meunière de tout le ruisseau.

Mon garde moulin,
Se lève matin,
Me prend par la main,
Et me met tout en train.
Et je suis la plus belle fille,
La plus belle fille de tout le pays. »
© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...