J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Jadis, les terrains acides du Ségala ne portaient guère que des récoltes de seigle (segal). A la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, la généralisation du chaulage permit de développer la culture du froment (blat froment).

Ethnotexte

SYLVAIN BAUGUIL

né en 1909 à Belmont de Crespin.

Transcription

Occitan
Français
« Arribava, de còps que i a, que fasián de blat dos còps, apièi, fasián de trèfla. Quand lauravan aquela trèfla, tornavan far de blat e apièi fasián una annada de patanons entremièg. Per far dos ans de blat, caliá far de trèfla o de patanons.
Los prats, aquò èra de sòlas que i aviá d'aiga, de besals. Quand se podiá pas arrosar, se fasiá de trèfla perque disián qu'aquò fasiá d'engrais verd. Pièi fasián de segal, de cambe, de lin e de patanons. Après la Guèrra de 14, se metèron a traire las castanhals e i faguèron de blat, d'òrdi, de paumola, sustot. Se, de còps, i aviá una annada de secada, fasián un bocin de segal per lo faire manjar a la prima. O alara, quand venián de traire una castanhal, fasián de segal, tanben.
Après, lo monde faguèron venir un tombarelat de cauç de Carmauç. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...