Lo camin de fèrre

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Cransac, Decazeville, Viviez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

CHARLOTTE DENOIT

née Vaubert en 1913 à Paris.

Transcription

Occitan
Français
« Quand lo duc de… Cossí s'apelava ? Decaze venguèt a La Sala, que comencèron a far lo carbon, per l'expediar, a calgut far una voès qu'anava jusca la gara de Vivièrs. E coma nos an pres de tèrra per far passar la voès. Ambe l'argent d'aquela venda, lo papet crompèt una pichota bòria sus la montanha. E alèra se metèron païsans e abandonèron de far la tiule.
Mès aquò's interessent d'ausir racontar aquò per mon òme per çò que, un còp èra, aquò se pagava en pistòla. Me soveni pas la soma qu'aquò costava mès lo vesin, Bories lo tiulièr, a vendut aussi de tèrra e di(gu)èt al miu pepin…
“Perque anatz…”
Caliá anar a Cransac per tocar aquel argent e lo pepin atalèt las vacas ambe lo carri e aquò's ambe lo carri qu'anèron cercar l'argent en pèças coma aquò, que pesava tot plen.
Aquò's una istoèra d'un còp èra. »
Le chemin de fer
« Quand le duc de... Comment s’appelait-il ? Decaze vint à La Salle, qu’ils commencèrent à faire le charbon, pour l’expédier, il a fallu faire une voie qui allait jusqu’à la gare de Viviez. Et comme ils nous ont pris de la terre pour faire passer la voie. Avec l’argent de cette vente, mon pépé acheta une petite ferme sur la montagne. Et alors ils se mirent à faire paysans et ils abandonnèrent la fabrication de la tuile.
Mais c’est intéressant d’entendre raconter ça par mon mari parce que, autrefois, ça se payait en pistole. Je ne me souviens pas de la somme que ça coûtait mais le voisin, Bories le tuilier, a vendu aussi de la terre et il dit à mon pépé...
“Puisque vous allez...”
Il fallait aller à Cransac pour toucher cet argent et mon pépé attela les vaches avec le char et c’est avec le char qu’ils allèrent chercher l’argent en pièces comme ça, car ça pesait beaucoup.
C’est une histoire d’autrefois. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...