La cançon de las sègas (Aval sul pont de la Cadena...)

Collecté en 2000 Sur la Commune de Cransac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson est l'œuvre de l'abbé Justin Bessou (1845-1918) publiée dans D'al brèç a la tomba (Cant 8).

Le terme de sègas généralement utilisé pour les moissons l'est ici pour la fenaison.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Jeanne FRAUX

née Solignac en 1930 à Cransac.

Transcription

Occitan
Français
« Aval sul pont de la Cadena,
En anent dalhar lo Prat Grand,
Passavan Ramond e Bertrand,
La traita voès de la serena,
D’al fons de l’ai(g)a lor cantèt,
Una cançon que los perdèt.

“Braves enfants, fièra junessa,
Que sètz las flors de mos valons,
Los prats son grands, los jorns son longs,
Auretz bèl temps dedins la prada,
De vos confir dins la susor,
Près de mon ai(g)a, assetatz-vos.”

Las fenejairas del vilatge,
Venon fenejar lo Prat Grand,
Sonèron Ramond e Bertrand,
Dins lo randal, dins lo boscatge,
Ramond, Bertrand, elàs, elàs,
D’al fons del gorg tornèron pas. »
La chanson de la fenaison
« Là-bas sur le pont de la Cadène,
En allant faucher le Pré Grand,
Passaient Ramond et Bertrand,
La traître voix de la Serène,
Du fond de l’eau leur chanta,
Une chanson qui les perdit.

“Braves enfants, fière jeunesse,
Qui êtes les fleurs de mes vallons,
Les prés sont grands, les jours sont longs,
Vous aurez bien le temps dans la prairie,
De vous tremper dans la sueur,
Près de mon eau, asseyez-vous.”

Les faneuses du village,
Viennent faner le Pré Grand,
Elles appelèrent Ramond et Bertrand,
Dans la haie, dans le bosquet,
Ramond, Bertrand, hélas, hélas,
Du fond du gouffre ne revinrent pas. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...