Los mascats de Cossèrgas

Collecté en 2000 Sur la Commune de Coussergues Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Fête universelle de l’inversion des rôles, le carnaval ou caramentrant s’est toujours pratiqué en Rouergue. Les jeunes gens se masquaient et passaient dans les maisons du voisinage en chantant.

Pour se masquer on utilisait du charbon de bois, du miel (mèl) et des plumes (plomas), de vieux chiffons avec des orifices pour les yeux, le nez, la bouche…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ GRIFFOUL

né en 1936 à Montals de Coussergues.

Transcription

Occitan
Français
« E ben dins lo vilatge, tot lo monde se… Enfin, n'i a que se mascavan e fasián paur als altres. E pièi, quand se desmascavan… Òm los coneissiá pas mès, quand se desmascavan, òm los coneissiá, pièi. »
Les carnavaleux de Coussergues
« Eh bien dans le village, tout le monde se… Enfin, il y en avait qui se déguisaient et ils faisaient peur aux autres. Et puis, quand ils se démasquaient… On ne les reconnaissait pas mais, quand ils se démasquaient, on les reconnaissait, après. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...