Adius paure Carnaval…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Coussergues Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L'air de cette chanson de carnaval est attribué à Pergolèse.

Jean-Baptiste Pergolèse (Giovanni Battista Draghi dit Pergolesi en italien) est né le 4 janvier 1710 à Jesi, dans la province d'Ancône, et mort le 17 mars 1736 à Pouzzoles, près de Naples.

Cet air a été repris dans la série télévisée pour enfants "Nounours, bonne nuit les petits" et le cantique de Fénelon, "Au sang qu'un Dieu va répandre", se chante sur le même air.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ GRIFFOUL

né en 1936 à Montals de Coussergues.

Transcription

Occitan
Français
« Adius paure, adius paure,
Adius paure Carnaval.
Tu te'n vas e ieu demòre,
Per manjar la sopa amb d’òli,
E las favas amb de sal.

La Carnavalha n'es plena,
Farà de Carnavalhons,
Los farà per Mièja-Carèma,
Ne farà quatre-vint-dos. »
Adieu pauvre Carnaval…
« Adieu pauvre, adieu pauvre,
Adieu pauvre Carnaval.
Tu t'en vas et moi je reste,
Pour manger la soupe avec de l'huile,
Et les haricots avec du sel.

Madame Carnaval est pleine,
Elle fera de petits Carnavals,
Elle les fera pour la Mi-Carême,
Elle en fera quatre-vingt-deux. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...