La pèira-levada e la Vièrja

Collecté en 1993 par CORDAE Sur les Communes de Conques, Pruines, St-Félix-de-Lunel, Sénergues Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le dolmen (pèira-levada) qui se dresse à la limite des communes de Pruines et de Saint-Félix a donné naissance à de nombreuses légendes étiologiques tendant à expliquer la présence insolite et inquiétante de cette masse granitique au beau milieu du causse.

La plupart de ces légendes ont été depuis longtemps christianisées en dépit de l'antériorité multi-séculaire du mégalithe par rapport à la naissance du Christ. Un second élément anachronique vient renforcer cette singularité en faisant remonter son origine à l'époque de la construction de l'église ou du portail de l'église de Conques.

Il existait semble-t-il jadis un second dolmen sur la commune de Saint-Félix, démoli à l'occasion de la construction d'une maison. (CORDAE)

Son

THÉRÈSE QUINTARD

née en 1925 à Saint-Félix de Lunel.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò èra la Vièrja que anava portar aquela pèira per far lo portal d’a Concas. L’aviá metut dins sa falda, dins lo damantal. Quand arribèt aquí, li di(gu)èron que lo portal èra acabat. E coma n’agèt pas pus besonh, daissèt tot, daissèt tombar lo damantal e la pèira demorèt aquí. E i es dempièi. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...