Los ginçanaires

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Condom-d'Aubrac, Laguiole Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les racines de gentiane étaient utilisées par les locaux à des fins curatives mais également par des industriels pour la fabrication d'apéritifs.

On arrache la plante au moyen de la forca del Diable (fourche du Diable). Ce travail pénible est souvent effectué par de la main-d'œuvre étrangère.

Ethnotexte

René PÉGORIER

né en 1936 à Condom.

Transcription

Occitan
Français
« Los ginçanaires venián del Puy de Dôme, en l’amont. N’i aviá qualqu’unses sus Laguiòla mès…
Avián d’utisses ponchuts per sortir totas aquelas raiças.
Fasián de pargues e fasián secar la ginçana. E l’anavan virar per que sequèssa. Quand èra seca, la metián dins de sacas. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...