Lo mai de la maridada

Collecté en 1998 Sur les Communes de Condom-d'Aubrac, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les mariés étaient les nòvis ou maridats, le marié lo nòvi ou maridat et la mariée la nòvia ou maridada.

Le garçon d’honneur était appelé trasnòvi et la demoiselle d’honneur trasnòvia. Le préfixe tras signifie “second”, “assistant”, littéralement “derrière”.

On plantait un mai en l’honneur de la mariée. Il s’agissait souvent d’un houx (grifol).

Ethnotexte

JULIETTE ALAZARD

née Cros en 1914 à La Borie du Grifoul de Saint-Chély.

HÉLÈNE GINISTY

née Gasq en 1917 au Viala-Bas de Condom d'Aubrac.

Transcription

Occitan
Français
« Plantavan un mai a l’ostal de la maridada, un grifol sovent. Lo grifol es verd tota l’annada. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...