Lo lop e lo saile de crin

Collecté en 2000 Sur les Communes de Condom-d'Aubrac, St-Chély-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ce récit du saile de crin (sorte de cape), arraché par le loup à un homme parvenant à se mettre en sécurité dans un bâtiment, est très répandu. Raymond situe son histoire aux Picades.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Raymond ALDIN

né en 1918 à Saint-Chély.

Transcription

Occitan
Français
« Vos vau ne contar una. Vertat o fals, sai pas… N'i aviá un òme que parti(gu)èt aicí d'Aubrac, passèt pel molin, que se(g)urament coneissètz pas aquò, pel molin, per La Besalièira e, quand arribèt a La Besalièira, d'alai, trobèt un lop. E lo lop, pardí, aquò l'intimidava, el.
Aviá lo saile, un saile de crin. E pardí, aviá se(g)urament entendut dire que caliá pas jamai agrafar… Aicí i aviá un cròc, a-n-aquelses sailes. E laissar totjorn lo cròc desfach, que se lo lop l'aviá atapat al saile, lo saile auriá lachat e se'n seriá desmargat. Pense qu'aquò èra de sailes pas que pausats sus las esquinas, i aviá pas de margas ni mai res.
E, pardí, contunhèt, contunhèt. Traversava lo bòsc d'Aubrac. De La Besalièira, anava sortir a Las Picadas, aval. Solament, vos, coneissètz se(g)urament pas aquel país. E de Las Picadas, aicí, i aviá l'ostal. E lo lop lo se(gu)èt juscas a l'ostal. E quand el dintrèt a l'ostal, aviá desacrochat lo… lo lop l'atapa per la vèsta solament, mèrda, la vèsta lo seguèt e lo patron sesquèt sauve. Lo tipe sesquèt sauve, vesètz… »
Le loup et le pardessus en crin
« Je vais vous en raconter une. Vrai ou faux, je ne sais pas... Il y avait un homme qui est parti ici d’Aubrac, il est passé par le moulin, que vous ne connaissez sûrement pas, par le moulin, par La Bésalière et, quand il est arrivé à La Bésalière, là-bas, il a rencontré un loup. Et le loup, bien sûr, ça l’intimidait, lui.
Il avait un pardessus, un pardessus de crin. Et bien sûr, il avait sûrement entendu dire qu’il ne fallait jamais agrafer... Ici, il y avait un crochet, à ces pardessus. Et laisser toujours le crochet défait, parce que si le loup s'était agrippé au pardessus, le pardessus aurait lâché et il s’en serait défait. Je pense que c’était des pardessus seulement posés sur les épaules, il n’y avait pas de manches ni rien.
Et, bien sûr, il a continué, il a continué. Il traversait le bois d’Aubrac. De La Bésalière, il allait sortir aux Picades, là-bas. Seulement, vous, vous ne connaissez sûrement pas ce pays. Et des Picades, ici, il y avait sa maison. Et le loup l’a suivi jusqu’à sa maison. Et quand il est entré dans la maison, il avait détaché le... le loup l’attrape par la veste seulement, merde, la veste l’a suivi et le patron a été sauvé. Le type a été sauf, vous voyez... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...