Las fenèstras destrichas

Collecté en 2000 Sur la Commune de Condom-d'Aubrac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les étables à ovins n'avaient que des fenêtres très étroites afin que le loup ne puisse y pénétrer.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JULIETTE GASQ

née Minisclou en 1921 à La Poujade de Condom.

Transcription

Occitan
Français
« N'i aviá ben avut que, naltres, aviam l'escura aval, i aviá pas que de fenestretas d'aquela larjor. Exprès, parce qu'avián de fedas e metián aquò aquí dedins e, per que les lops po(gu)èsson pas dintrar, fasián pas que de fenèstras destrichas. Per que lo lop po(gu)èsse pas dintrar, anar manjar las fedas. Mès aquelses estables èran totes escurs, quoi… Ouimès aquò èra dabans ieu, sai pas. L'ai pas vist. Chai n'avián ben paur puisque… Avián paur totjorn que lor mangèsson las fedas, les brebis, quoi. »
Les fenêtres étroites
« Il y en a bien eu parce que, nous, nous avions notre grange en bas, il n’y avait que de petites fenêtres de cette largeur. Exprès, parce qu’ils avaient des brebis et ils les mettaient dedans et, pour que les loups ne puissent pas entrer, ils ne faisaient que des fenêtres étroites. Pour que le loup ne puisse pas entrer, aller manger les brebis. Mais ces étables étaient toutes sombres, quoi... Oui mais c’était avant moi, je ne sais pas. Je ne l’ai pas vu. Ils en avaient bien peur puisque... Ils avaient toujours peur qu’ils leur mangent les brebis, quoi. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...