La montada de las vacas

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Condom-d'Aubrac, Espalion, St-Chély-d'Aubrac, St-Côme-d'Olt Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Selon un calendrier immuable, les bêtes montent sur l'Aubrac le 25 mai et en redescendent pour la Sent-Guirald (Saint-Géraud), le 13 octobre. Elles passent la belle saison dans des pâturages d’altitude appelés montanhas.

Dans les burons (masucs), on fabriquait jadis la fourme d'Aubrac.

Parfois, les petits propriétaires regroupaient leurs troupeaux.

Ethnotexte

Léon BONAL

né en 1943 à Biounac d'Espalion.

Transcription

Occitan
Français
« Aviam una setmana per montar, a l’entorn del 25 de mai.
Dins lo temps, partiam d’aicí [Levinhac de Sant-Cosme] a tres oras del matin. Pel moment, avèm la montanha al Pesquièr-Bas mès, dins lo temps, l’aviam a Las Negras, amont. I aviá tres oras de mai de camin. D’aicí a-z-Aubrac, i a, a pus près, cinc oras.
A sièis oras, partèm. Passèm per Sant-Cosme, Salgas, Lo Poget, Aulòs… Nos arrestam pas, fasèm tot d’una tirada. Mès, n’i a que parton pus matin e que arriban pus tard.
Los pichons se gropavan a-z-Aubrac. Arribava de vacadas d’un pauc pertot. Las metián ensemble e, de còps, lo patron de la montanha las preniá, a chaval, a travèrs las montanhas alai, que aquò èra tot dubèrt. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...