Los molins de Bonacomba e Lincon

J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Autrefois, les meuniers (molinièrs) étaient payés en nature. Ils prélevaient une partie du grain, le son ou une part de la mouture : la moldura. Pour cette raison, leur réputation n'était pas des meilleures.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JOSEPH ASSIÉ

né en 1910 à Monteils de La Selve.

Transcription

Occitan
Français
« Me soveni que mon pèra èra estat anat mòlre a Bonacomba. A Bonacomba o a Lincon.
Lo molinièr totjorn esquilhava, resquilhava de farina per se noirir el. »

Pas de traduction pour le moment.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...