Les tocadors, les tocaires

Collecté en 2001 par IOA Sur les Communes de Comps-la-Grand-Ville, Lacalm, Laguiole, Laissac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les foires et marchés, les commerces sédentaires et les artisans, animaient la vie économique et sociale du village ou du bourg.

Sur le canton de Laguiole comme sur les autres cantons montanhòls, les foires aux bestiaux étaient particulièrement nombreuses et importantes (Laguiòla, Las Beçadas, L'Abitarèla…).

Les maquignons payaient des jeunes pour accompagner le bétail à pied, les tocadors ou tocaires.

Ethnotexte

PIERRE FRAYSSE

né en 1935 à Comps-La Grandville.

Transcription

Occitan
Français
« Ieu, ai vist a la fièira del 29 d’a(g)ost a Lacalm, lo pèra Ramas de Laissac, Josèp, que èra un crompaire de buòus, aviá crompat de buòus e aviá de tocaires per les menar a pè. Aquò èra quicòm de veire totas aquelas bèstias ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...