Un còp li aviá una domaisèla…

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Colombiès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Nous avons également collecté cette chanson auprès de M. Petit sur la commune d'Aurelle-Verlac.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Eloi BARRIAC

né en 1920 à La Salette de Colombiès, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Un còp li aviá una domaisèla,
Polida e bèla,
Que disiá qu’èra son torn
De faire l’amor.
Un jorn diguèt a sa mèra,
“Ara que ieu soi bèla,
Vòli cercar un niu.”

Mès la mèra li diguèt : “Ma filha,
Que vòls far tu d’un aucèl ?
Aquest’annada la grèla,
N’a fach perir tot lo canabon,
Se me vòls creire, ma filha,
O cerques pas un niu !”

Mès la filha li respondèt : “Ma mèra,
Aval, aval tot lo torn del castèl,
I a d’escarçanèla
Que serviràn al canabon,
Ara, ieu soi bèla, vòli cercar un niu.”

Mès la mèra li diguèt : “Ma filha,
Ieu te vòli metre dins un convent,
Aquí sovent te vendrem veire,
T’ajudarem a faire la meditacion,
Se me vòls creire, ma filha,
O cerques pas un niu !”

Mès la filha li diguèt : “Ma mèra,
Quand ieu èri jove n’aviatz a pas tantas de devocion,
Ni’n fasiatz cocut mon pèra,
E ara ieu soi bèla,
Vòli cercar un niu !”

Mès la mèra li respondèt : “Ma filha,
Se vòls pas t’enconvertir,
Ramassa totas tas pelhas,
E vai-te’n d’aicí,
Mès quand seràs dins la misèra,
Tòrnes pas al pè de ieu,
Que te dirai : Ma filla,
Vai cercar un niu !” »
Une fois il y avait une demoiselle...
« Une fois il y avait une demoiselle,
Jolie et belle,
Qui disait que c’était son tour
De faire l’amour.
Un jour elle dit à sa mère,
“Maintenant que je suis grande,
Je veux chercher un nid.”

Mais la mère lui dit : “Ma fille,
Que veux-tu faire d’un oiseau ?
Cette année la grêle,
A fait périr tout le chènevis,
Si tu veux me croire ma fille,
Ne cherche pas un nid !”

Mais la fille lui répondit : “Ma mère,
Là-bas, là-bas tout autour du château,
Il y a de la scorsonère,
Qui servira de chènevis,
Maintenant, je suis grande, je veux chercher un nid.”

Mais la mère lui dit : “Ma fille,
Je veux te mettre dans un couvent,
Là souvent nous viendrons te voir,
Nous t’aiderons à faire la méditation,
Si tu veux me croire, ma fille,
Ne cherche pas un nid !”

Mais la fille lui dit : “Ma mère,
Quand j’étais jeune vous n’aviez pas autant de dévotion,
Vous faisiez cocu mon père,
Et maintenant moi je suis grande,
Je veux chercher un nid !”

Mais la mère lui répondit : “Ma fille,
Si tu ne veux pas te convertir,
Ramasse toutes tes guenilles,
Et va-t’en d’ici,
Mais quand tu seras dans la misère,
Ne reviens pas auprès de moi,
Car je te dirai : Ma fille,
Va chercher un nid ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...