Lo fenestret de Sent-Joan, brutlar las pesadas

Collecté en 1998 Sur la Commune de Colombiès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Fête du solstice d’été, la Sent-Joan a toujours été imprégnée de paganisme avec son feu (radal, joanada, fenestret, cabanon…) et les vertus ou les rites qui lui sont attachés. C’est aussi la grande fête de la loue (lòga) et des domestiques (vailets). La jeunesse faisait une ronde autour du feu puis sautait par-dessus le foyer.

Ethnotexte

PAUL (GERMAIN) TAURIAC

né en 1901 à Gaujac de Colombiès.

Transcription

Occitan
Français

« O apelàvem “lo fenestret”. Lo fasiam cada an dins lo vilatge. Se un tipe aviá un domestique que tornèsse pas demorar al mème patron, li disiam : “Cal brutlar las pesadas !” Lo seguiam darrèr. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...