Las cóstias

Collecté en 1998 par IOA Sur la Commune de Colombiès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

On dormait dans un lit clos sur une couche (colcera, cóstia) remplie de paille (palha), de débris de battages (atses) ou de feuilles de hêtre (fau) ou de maïs (milh). On se couvrait avec un drap (lençòl), une couverture piquée (flaçada) et un édredon (plumon). Il fallait faire attention aux invasions de puces (nièiras).

Ethnotexte

Lucie ALCOUFFE

née Rey en 1924 à Goulou-Haut de Colombiès.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...