Qu'esposa un luns...

Collecté en 2000 Sur les Communes de Clairvaux-d'Aveyron, Goutrens Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ces formules permettaient aux enfants d'apprendre les jours de la semaine.

En Rouergue, on dit : diluns, dimars, dimècres, dijòus, dissabte et dimenge ou diminge, ou dans leur forme contractée : luns, mars, mècres, jòus, vendres et sabte.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

PAULETTE LAURENS

née Belmon en 1928 à Cassagnes de Goutrens.

Transcription

Occitan
Français
« Qu’esposa un luns,
Esposa un gus,
Qu’esposa un mars,
Esposa un fat,
Qu’esposa un mècres,
Esposa los brèces,
Qu’esposa un jòus,
Esposa un fòl,
Qu’esposa lo vendres,
Esposa un mendre,
Qu’esposa lo sabte,
Esposa un satge,
Qu’esposa lo diminge,
Esposa un singe. »
Qui épouse un lundi...
« Qui épouse un lundi,
Épouse un gueux,
Qui épouse un mardi,
Épouse un fou,
Qui épouse un mercredi,
Épouse les berceaux,
Qui épouse un jeudi,
Épouse un fou,
Qui épouse le vendredi,
Épouse un moindre,
Qui épouse le samedi,
Épouse un sage,
Qui épouse le dimanche,
Épouse un singe. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...