Lo repais dels curats per Sent-Blasi

Collecté en 2001 Sur les Communes de Clairvaux-d'Aveyron, Goutrens Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour la Saint-Blaise (3 février), le curé de Clairvaux invitait les curés des environs pour manger un dindon (piòt) et goûter (tastar) lo vin novèl.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

René LAVIALE

né en 1923 à Clairvaux.

Transcription

Occitan
Français
« Lo 4 de febrièr, aquò èra Sent-Blasi. Non, Sent-Blasi es lo 3, lo 4 aquò èra la fièira, oèi, la fièira aquò èra lo 4, lo lendeman.
Lo curat disiá la messa, fasiá la messa premièira, la darrièira a onze oras e a tres oras los vèspras. E nautres totes i anàvem e el manjava lo piòt ! Nautres li fasiam… La miá mèra li fasiá una tarta a las prunas, las prunas que fasiam secar, nautres. E quauqu'un de pel Buènne en l'amont li portava lo piòt.
Èran sièis, sèt curats aquí e cantavan. E tastavan lo vin novèl. »
Le repas des curés pour la Saint-Blaise
« Le 4 février, c’était la Saint-Blaise. Non, la Saint-Blaise c’est le 3, le 4 c’était la foire, oui, la foire c’était le 4, le lendemain.
Le curé disait la messe, il faisait la première messe, la dernière à onze heures et à trois heures les vêpres. Et nous nous y allions tous et lui il mangeait le dindon ! Nous nous lui faisions... Ma mère lui faisait une tarte aux prunes, les prunes que nous faisions sécher, nous. Et quelqu’un du Buenne là-haut lui apportait le dindon.
Ils étaient six, sept curés là et ils chantaient. Et ils goûtaient le vin nouveau. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...