Lo fems per la vinha

Collecté en 2000 Sur la Commune de Clairvaux-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Lucien CAYROUSE

né en 1921 à Clairvaux.

Transcription

Occitan
Français
« Quand ère jove aquí, comencère a quinze ans de portar los panièrs de fems. Dins las vinhas, portàvem lo fems ambe de panièrs sul cap. Aviái quinze ans quand comencère.
Mès als jorns d'uèi… Als jorns d'uèi cal pas de fems dins las vinhas, ni fems ni engrais parce que cal diminuar lo rendament. Lo rendament, ara, aquò's lo quòta, aquò's cinquanta ectòs/ectara. Un còp èra, ne fasiam… Una annada que n'i aviá fasiam lo doble. Alara, las annadas que i aviá tant de vin, aquò valiá pas res ! Metiam pas de sucre, èrem pas autorizats, aquò fa que fasiam de vin de uèch degrès. Me sovene en 39, en 39 i agèt una recòlta extraordinària e sabe que lo vin èra tot a fèt pichon. »
Le fumier pour la vigne
« Quand j’étais jeune là, je commençai à quinze ans de porter les paniers de fumier. Dans les vignes, nous portions le fumier avec des paniers sur la tête. J’avais quinze ans quand je commençai.
Mais aujourd’hui... Aujourd’hui il ne faut pas de fumier dans les vignes, ni fumier ni engrais parce qu’il faut diminuer le rendement. Le rendement, maintenant, c’est le quota, c’est cinquante hectos/hectare. Autrefois, nous en faisions... Une année où il y en avait nous faisions le double. Alors, les années où il y avait tant de vin, ça ne valait rien ! Nous ne mettions pas de sucre, nous n’y étions pas autorisés, ça fait que nous faisions du vin de huit degrés. Je me souviens en 39, en 39 il y eut une récolte extraordinaire et je sais que le vin était tout à fait petit. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...