Las fièiras de las cabras

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Clairvaux-d'Aveyron, Goutrens Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les foires et marchés, les commerces sédentaires et les artisans, animaient la vie économique et sociale du village ou du bourg.

Les chèvres permettaient d’avoir un peu de lait toute l’année. Ce lait avait la réputation d’être bon pour les enfants. De plus, dans le vallon de Marcillac, on faisait des outres en peau de chèvre (oires).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

René LAVIALE

né en 1923 à Clairvaux.

Transcription

Occitan
Français
« I aviá de fièiras de cabras… e ben a Gotrens.
– A òc ?
– Oèi. I aviá una fièira, ieu crese qu'aquò èra per Sent-Bertomiu. E Sent-Bertomiu aquò's lo 24 de…
– D'a(g)òst.
– D'a(g)òst, oèi. »
Les foires aux chèvres
« Il y avait des foires aux chèvres... eh bien à Goutrens.
– Ah oui ?
– Oui. Il y avait une foire, je crois que c’était pour la Saint-Barthélemy. Et la Saint-Barthélemy c’est le 24...
– Août.
– Août, oui. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...