Las cabras

Collecté en 2000 Sur la Commune de Clairvaux-d'Aveyron Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les chèvres, nombreuses en país costovin, permettaient d’avoir un peu de lait toute l’année. Ce lait avait la réputation d’être bon pour les enfants.

Dans le valon de Marcillac, on en faisait des outres (oires).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

VICTOR ALEXANDRE

né en 1930 à Clairvaux.

Transcription

Occitan
Français
« Totes los qu'avián un tropèl de fedas avián una cabra o doas, ambe lo tropèl de fedas. E ara n'i a de mai en mai, de cabras. »

Pas de traduction pour le moment.

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...