Figuration humaine en schiste de la période celte (rutena), de Miramont, septembre 1992

J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Figuration humaine en schiste de la période celte (rutena), de Miramont, septembre 1992

« L’important oppidum de Miramont, à cheval sur les communes de Centrès et Saint-Just est un des deux ou trois oppida de type celtique que compta le territoire ruthène avec Montmerlhe (Laissac) et vraisemblablement Rodez.

D’une surface d’environ 100 h., il fut occupé entre la fin du IIe et le milieu du Ier siècle avant notre ère, comme l’attestent les nombreuses amphores à vin (Dressel 1) provenant d’Italie (Latium, Campanie, Etrurie). En outre, des travaux agricoles exhumèrent de nombreuses meules en grès et une splendide figuration humaine en schiste de 0,32 m. découverte vers 1975.

Un premier point mérite d’être souligné : la réelle difficulté à sculpter quoi que ce soit dans le schiste qui est un matériau particulièrement friable. 

La tête est aplatie. La face arrière est sans relief. Sur l’avant, on peut distinguer les deux yeux en amande surmontés de paupières bien marquées. Du fait de la nature clivable de la roche-support, le nez et la bouche sont peu discernables. Le menton est saillant et les oreilles, incisées, oblongues. Le front est surmonté d’une courte frange légèrement en relief. Le cou massif prend appui sur un tronc régulier et incomplet dont seule l’épaule droite est visible. » (Philippe Gruat, 1992)

Miramont de Centrés, setembre de 1992

Photo

Figuration humaine en schiste de la période celte (rutena), de Miramont, septembre 1992
© Institut occitan de l'Aveyron

Photo

Figuration humaine en schiste de la période celte (rutena), de Miramont, septembre 1992
© Jean DHOMBRES - Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...