Entre París e Montauban… (Lo curat)

Collecté en 2000 Sur les Communes de Causse-et-Diège, Lanuéjouls Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles ou de chants satiriques ironisant sur le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses.

Cette chanson à la fois burlesque et satirique relate les relations d'un curé avec une jeune fille (dròlla), en accord avec le père de la dròlla.

Cette chanson est illustrée par un film tourné par André Andrieu.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Albert BROS

né en 1910 à Lanuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« Entre París e Montauban,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
I a una pichòta capèla,
Brim, bram,
I a una pichòta capèla.

E lo curat que li ditz la messa,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
Li confessa las dròllas,
Brim, bram,
Li confessa las dròllas.

E la premièra que confessèt,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
Li parlèt d’amoreta,
Brim, bram,
Li parlèt d’amoreta.

E la filha li respondèt,
Paravim, paravam, patatim, patatam :
“Calrà dire a mon pèra,
Brim, bram,
Calrà dire a mon pèra.”

E lo curat se'n sòrt d’aquí,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
Se'n va trobar lo pèra,
Brim, bram,
Se'n va trobar lo pèra.

“E di(g)a-me vos, pèra de l’ostal,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
Me donariatz pas vòstra filha,
Brim, bram,
Me donariatz pas vòstra filha ?”

E lo pèra li respondèt,
Paravim, paravam, patatim, patatam :
“Ma filha es tota vòstra,
Brim, bram,
Ma filha es tota vòstra.”

E lo curat tòrna partir,
Paravim, paravam, patatim, patatam,
Se'n va dire la messa,
Brim, bram,
Se'n va dire la messa.

Quand ne sia(gu)èt al mea culpa,
Paravim, paravam, patatim, patatam :
“N’ai facha una mestressa,
Brim, bram,
N’ai facha una mestressa.”

E lo clergue li respondèt,
Paravim, paravam, patatim, patatam :
“Aquò's pas compres dins la messa,
Brim, bram,
Aquò's pas compres dins la messa.”

E lo curat li respondèt,
Paravim, paravam, patatim, patatam :
“Se i es pas lo li cal metre,
Brim, bram,
Se i es pas lo li cal metre.” »
Entre Paris et Montauban…
« Entre Paris et Montauban,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Il y a une petite chapelle,
Brim bram,
Il y a une petite chapelle.

Et le curé qui y dit la messe,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Y confesse les filles,
Brim bram,
Y confesse les filles.

Et à la première qu'il confessa,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Il parla d'amourettes,
Brim bram,
Il parla d'amourettes.

Et la fille lui répondit,
Parabim, parabam, patatim, patatam :
“Il faudra le dire à mon père,
Brim bram,
Il faudra le dire à mon père.”

Et le curé sort de là,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Il s'en va trouver le père,
Brim bram,
Il s'en va trouver le père.

“Et dites-moi, vous le père de la maison,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Ne me donneriez-vous pas votre fille,
Brim bram ?
Ne me donneriez-vous pas votre fille ?”

Et le père lui répondit,
Parabim, parabam, patatim, patatam :
“Ma fille est tout à vous,
Brim bram,
Ma fille est tout à vous.”

Et le curé repart,
Parabim, parabam, patatim, patatam,
Il s'en va dire la messe,
Brim bram,
Il s'en va dire la messe.

Quand il en fut au mea culpa,
Parabim, parabam, patatim, patatam :
J'ai fait une maîtresse,
Brim bram,
J'ai fait une maîtresse.”

Et l'enfant de chœur lui répondit,
Parabim, parabam, patatim, patatam :
“Ce n'est pas compris dans la messe,
Brim bram,
Ce n'est pas compris dans la messe.”

Et le curé lui répondit,
Parabim, parabam, patatim, patatam :
“Si ça n'y est pas, il faut l'y mettre,
Brim bram,
Si ça n'y est pas, il faut l'y mettre.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...