Los muòls e los ases

Collecté en 1997 par IOA Sur les Communes de Castelnau Pégayrols, Gabriac, Laissac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

En Rouergue méridional, le recours aux équidés (chavals et ègas, muòls et muòlas, ases et saumas) pour le transport et pour les travaux des champs semble avoir été plus fréquent que dans le reste du département.

Beaucoup de transports se faisaient à bât (bast).

Les mulets (muòls) sont issus du croisement des juments (ègas) avec des ânes (ases). Les femelles (muòlas) se vendaient mieux que les mâles.

La foire au cavalin du mois de novembre à Gabriac était très renommée.

Ethnotexte

GILBERT JUILLAGUET

né en 1928 à Castelnau-Pégayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Dabans la guèrra, i aviá pas que de muòls e quauques parelhs de buòus. En 39, la requisicion ramassèt totes los muòls.
Lo país penjava e pièi i aviá de vinhas.
Aicí los anavan crompar a Gabriac, per la fièira del 18 de novembre. Los crompavan sovent polins, a sièis meses, costavan pas tan car. Los gardavan e los dondavan a dòtz-a-uèch meses o trenta meses.
Me rapèle que mon paure pèra anava crompar lo muòl a Laissac. Lo vièlh s’apelava Bernat.
N’i aviá que avián d’ases, dins las bòrias, per anar portar lo lach a la lachariá. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...