Lo Drac e las trèvas

Collecté en 1997 par IOA Sur la Commune de Castelnau Pégayrols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Le Drac est un personnage fantastique parfois farceur ou moqueur, souvent inquiétant. Il avait la faculté de se transformer en animal ou en objet. Esprit aquatique chez les Romains, on disait qu'il était le fils du Diable.

Les trèvas sont des revenants qui se manifestaient de diverses manières afin de contraindre des héritiers à faire dire des messes pour le repos de l'âme d'un défunt. Cette croyance était très répandue jusqu'au début du XXe siècle.

Pour faire cesser ces phénomènes, on faisait appel au curé.

La tradition orale rapporte que les croix implantées dans les campagnes et la sonnerie de l'angélus chassaient les trèvas.

Ethnotexte

PIERRE BRIDOIRE

né en 1927 à Castelnau-Pégayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Disián que lo Drac se situava amont a Pèira-Levada, que amont i rassemblavan los lops.
Los anciens, de còps que i a, quand venián velhar, quand parlavan del Drac aquò èra...
Aquò èra coma las trèvas, disián que a Castèlnòu n’i aviá avudas. Dins un ostal, un còp, vesián una man qu’escribiá.
Sovent, autres còps, quand quauqu'un èra prèste a morir, lo curat fasiá prometre d’argent mès los enfants avián pas d’argent per pagar, alara aquelas trèvas venián quand i aviá de diutes. Alara los enfants donavan de messas.
Dins un autre ostal, de còps, vesián lo curat que disiá la messa. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...