Al cap del fornèl ieu soi !

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Castelnau Pégayrols Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette formule effrayait les enfants, le soir au coin du feu.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

COLETTE JEANJEAN

née Galibert en 1931 à Castelnau-Pégayrols.

Transcription

Occitan
Français
« Lo seras, a la velhada, los parents nos laissavan aquí al ras d'eles e tot en un còp nos fasián :
“De que volètz ? Que vos raconte una istoèra o de qué ?”
E tot en un còp se metián a far :

“Aooooo…
Al cap del fornèl ieu soi,
Prèga Dius ma filha,
Vai te'n al lièch,
Gara que te tene !”

Aquò nos fasiá paur e sabiam pas onte nos metre… »
Au bout de la cheminée je suis !
« Le soir, à la veillée, nos parents nous laissaient là près d'eux et tout à coup ils nous faisaient :
“Que voulez-vous ? Que je vous raconte une histoire ou quoi ?”
Et tout à coup ils se mettaient à faire :

“Aouououou…
Au bout de la cheminée je suis,
Prie Dieu ma fille,
Va-t'en au lit,
Méfie-toi car je te tiens !”

Ça nous faisait peur et nous ne savions pas où nous mettre… »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...