Turlututú !

Collecté en 2000 Sur la Commune de Castanet Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il existe de nombreuses variantes de cette formule énumérative bâtie à partir du mimologisme du coq. La plus répandue en Rouergue est “Cocut !”, bâtie autour du mimologisme du coucou.

"Quiquiriquí !" "Turlututú !” et "Quincarelet !" sont plus connues en Rouergue méridional que "Cocut !".

Un mimologisme est la transcription d'une imitation d'êtres vivants (animaux…) ou de choses animées (moulins…).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ PAILLOUX

né en 1934 à Castanet.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò's lo meu paire que me racontava aquò d'aquí, la velhada, lo ser, pendent l'ivèrn.

“Turlututú, d’ont venes-tu ?
– D’al fons del prat.
– De qué i as fach ?
– Un ostalon.
– Qual lo t’a fach ?
– Pierre Bernard.
– De qué li as donat ?
– De lach de ma cabreta.
– Qual la te garda ?
– La bastarda.
– Qual la te buta ?
– La flaüta.
– Qual la te claus ?
– Pierre Patau.
– Qual la te mols ?
– Lo pesolh.” »
Turlututu !
« C’est mon père qui me racontait ça, à la veillée, le soir, pendant l’hiver.

“Turlututu, d’où viens-tu ?
– Du fond du pré.
– Qu’y as-tu fait ?
– Une petite maison.
– Qui te l’a faite ?
– Pierre Bernard.
– Que lui as-tu donné ?
– Du lait de ma chevrette.
– Qui te la garde ?
– La bâtarde.
– Qui te la pousse ?
– La flûte.
– Qui te la rentre ?
– Pierre Patau.
– Qui te la trait ?
– Le pou.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...