Se panar l'aiga

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Castanet, Colombiès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

L’irrigation (asagar) des prairies (prats, pradas) à l’aide de besalas jouait un rôle important car l’eau était considérée comme un engrais, surtout lorsque l’on versait du fumier dans les étangs d’alimentation (pesquièrs). Los dreches d’aiga étaient déjà réglementés au Moyen Age. On allait parfois au tribunal : plaijavan.

On entretenait les besalas au talhaprat.

Ethnotexte

Elie et Bernadette BOU

né en 1926 à La Crouzette de Castanet ; née Garric en 1926 à Teillet de Colombiès.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...