Ma maire se sabiás (borrèia de tres)

Collecté en 2000 Sur les Communes de Castanet, Le Vibal, Rieupeyroux, Sauveterre-de-Rouergue Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La borrèia était la danse reine sur la Montagne, sous une multitude de formes (de dos, de quatre, crosada, tornijaira, montanharda ou Sant-Girvàsia, calha, salta-l'ase…), avant l'arrivée des danses à la mode : polka, polka-piquée, mazurka, varsovienne, autrichienne, scottish…

Faute de musiciens, on faisait danser à la voix en interprétant des pots-pourris, en chantant “al tra-la-la” ou en utilisant des objets du quotidien (peigne, bouteille et cuillères…).

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

BOUSSAC PATRICK, DANGLES JEAN,TRÉBOSC BERNARD, FÉLIX ET THÉRÈSE

né en 1960 à Pont de Salars ; né en 1933 à Planestin de Lardeyroles de Castanet ; né en 1955 à Rieupeyroux ; né en 1924 aux Cazes de Sauveterre ; née Panis en 1925 à Monestiès (81).

Transcription

Occitan
Français
« Ma maire, se sabiás, se sabiás,
D’ont ieu veni,
D’ont ieu veni,
Ma maire se sabiás, se sabiás,
D’ont ieu veni,
Me batriás.

Ne veni del Piemont,
Jo(g)ar de la musica,
Ne veni del Piemont,
Jo(g)ar de mon violon. (bis) »
Bourrée à trois
« Ma mère, si tu savais, si tu savais,
D’où je viens,
D’où je viens,
Ma mère, si tu savais,
D’où je viens,
Tu me battrais.

Je viens du Piémont,
Jouer de la musique,
Je viens du Piémont,
Jouer de mon violon. (bis) »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...