Rampalms e les buòus de Pascas

J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour Pâques, on mangeait exceptionnellement de la viande de boucherie. Dans la plupart des bourgs du Rouergue, on promenait le bœuf gras. En général, le cabretaire était mis à contribution.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Alexandre CALMELS

né en 1925 à La Barthe de Cassuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« Pels Rampalms, lo monde, dins lo temps i aviá pas la metèo… Arala, quand benisián les rampalms, se aquò èra la bisa o la travèrsa, aquò èra un pauc la misèra tota l'annada. E lo monde marchavan d'après aquò.
Dins la comuna, quand ère jove, i aviá un bochièr mès n’i a soassanta-dètz ans que n'i a pas pus a Cassuèjols, o soassanta. Alara aquò fa que lo passejavan pas aicí, lo passejavan a Laguiòla o a Sant-Amans o a Sant-Jurvèva, mès pas a Cassuèjols.
A la fièira de Laguiòla, quand vendon les buòus, lo jorn dels Rampalms, les buòus que son venduts per Pascas, lo patron les passeja amb un rampalm al jo. Encara aquò se fa. A Laguiòla i a les Conquet, qu'aquò's de nebots, e ben passejan les buòus. N'i a un altre, Viauetas del Viauar que les passeja, les jonh e les passeja ambe de rubans sus l'esquina e un rampalm al jo. Voilà. »
Les Rameaux et les bœufs de Pâques
« Pour les Rameaux, les gens, dans le temps il n’y avait pas la météo... Alors, quand ils faisaient bénir les rameaux, si c’était la bise ou la traverse, c’était un peu la misère toute l’année. Et les gens se fiaient à ça.
Dans la commune, quand j’étais jeune, il y avait un boucher, mais il y a soixante-dix ans qu’il n’y en a plus à Cassuéjouls, ou soixante. De ce fait, ils ne le promenaient pas ici, ils le promenaient à Laguiole ou à Saint-Amans ou à Sainte-Geneviève, mais pas à Cassuéjouls.
À la foire de Laguiole, quand ils vendent les bœufs, le jour des Rameaux, les bœufs qui sont vendus pour Pâques, le patron les promène avec un rameau sur le joug. Ça se fait encore. À Laguiole, il y a les Conquet, ce sont mes neveux, eh bien, ils promènent les bœufs. Il y en a un autre, Vialettes du Viala, qui les promène, il les joint et les promène avec des rubans sur le dos et un rameau sur le joug. Voilà. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...