Pascas

Collecté en 2000 Sur la Commune de Cassuéjouls Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La fête pascale était très suivie. Pour Pâques (Pascas), on mangeait exceptionnellement de la viande de boucherie. En général, on étrennait un vêtement neuf.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Alexandre CALMELS

né en 1925 à La Barthe de Cassuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« Per Pascas, se crompava de plat de còsta de buòu e manjàvem totjorn un morçau de buòu de Pascas qu'èra estat tuat per la Pascas.
Tot lo monde crompava un costume. Se lo crompava pas, metiá una cravata nòva. E s'avián pas res de cambiat, les apelavan les ases de Pascas. »
Pâques
« Pour Pâques, on achetait du plat de côte de bœuf et nous mangions toujours un morceau de bœuf de Pâques qui avait été tué pour Pâques.
Tout le monde achetait un costume. Si on ne l’achetait pas, on mettait une cravate neuve. Et s’ils n’avaient rien du tout de neuf, on les appelait les ânes de Pâques. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...