Lo capèl dels curats

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Cassuéjouls Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La foi n'empêchait pas l'existence d'histoires drôles ou de chants satiriques ironisant sur le clergé, les paroissiens ou les pratiques religieuses.

Ethnotexte

Alexandre CALMELS

né en 1925 à La Barthe de Cassuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« Dins lo temps, les curats avián un capèl que i aviá tres banas.
Dins una bana, i aviá coma aquò :
“J’aurai ton argent, tu n’auras pas le mien !”
Totjorn i a la quèsta, tot lo monde ni dona mès lo curat jamai dona pas res.
Dins la segonda i aviá :
“Je saurai ta pensée et tu ne sauras pas la mienne !”
Vas confessar, o li dises tot mès el jamai te ditz pas res.
E dins la tresièma :
“J’embrasserai ta femme, tu n’embrasseras pas la mienne !” »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...