La candelaira

Collecté en 2000 Sur la Commune de Cassuéjouls Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Pour la chandeleur, appelée candelora, candelaira ou Nòstra-Dama de febrièr, on ne faisait pas des crêpes mais des pascadas ou des pascajons au blé noir. Pour avoir de l'argent toute l'année, il fallait avoir une pièce en or dans la main au moment de la cuisson de la pascada.

Les cierges que l’on faisait bénir à cette occasion protégeaient la maison et éclairaient les veillées mortuaires.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Alexandre CALMELS

né en 1925 à La Barthe de Cassuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« E ben, aquò èra las pascadas. Fasián cuèire una pascada e, quand la manjavan, caliá metre una pèça d’argint dins la man. O d'aur. Òm èra riche tota l'annada ! »
La chandeleur
« Eh bien, c’était les pascades. Ils faisaient cuire une pascade et, quand ils la mangeaient, il fallait mettre une pièce en argent dans la main. Ou d’or. On était riche toute l’année ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...