L'estrictina

Collecté en 2001 par IOA Sur la Commune de Cassuéjouls Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Il y eut des loups en Rouergue jusqu'au milieu du XXe siècle.

La généralisation des armes à feu et l’emploi de la strychnine vinrent à bout de l’espèce.

Ethnotexte

ALEXANDRE CALMELS

né en 1925 à La Barthe de Cassuéjouls.

Transcription

Occitan
Français
« Lo paire de ma maire se lo(g)ava per las montanhas. Un còp, lo patron que èra un caussenard, li di(gu)èt : “Se jamai escana quauqua bèstia, o me faretz sabere…” Un jorn, una vaca escanèt, o li fasquèron sabere. Menèron la vaca al ras d’una fònt, la durbèron ambe lo cotèl e li fotèron d'estricnina. Lo lendeman matin, i aviá benlèu una detzena de lops. Prenguèron de forcas, que n’avián por… Mès que, quand arribèron aval, èran totes crebats. Disián que n’avián bandats benlèu quaranta ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...