Sòm-sòm…

Collecté en 1997 Sur la Commune de Cassagnes-Bégonhès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

"Sòm-sòm" est la berceuse la plus connue en Rouergue.

André y intègre un couplet de "Nòstre-Sénher m'a envoiat", célèbre berceuse (breçairòla) composée par l'abbé Justin Bessou (1845-1918) de Saint-Salvadou qui figure au Cant I de "D'al brèç a la tomba".

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

ANDRÉ MAZEL

né en 1922 au Bousquet de Cassagnes.

Transcription

Occitan
Français
« Sòm-sòm, vèni, vèni, vèni,
Sòm-sòm, vèni-me endacòm.

Lo sòm-sòm vòl pas venir,
Lo nenon vòl dormir.

Sòm-sòm, vèni, vèni, vèni,
Sòm-sòm, vèni-me endacòm.

Anarem a Vilafranca,
Sus la cavaleta blanca,
Quand lo nenin serà bèl,
I cromparem un capèl.

Sòm-sòm, vèni, vèni, vèni,
Sòm-sòm, vèni-me endacòm.

Lo sòm-sòm vòl pas venir,
Lo nenon vòl dormir.

Sòm-sòm, vèni, vèni, vèni,
Sòm-sòm, vèni-me endacòm. »
Sommeil-sommeil...
« Sommeil-sommeil, viens, viens, viens,
Sommeil-sommeil, viens quelque part.

Le sommeil-sommeil ne veut pas venir,
L’enfant ne veut pas dormir.

Sommeil-sommeil, viens, viens, viens,
Sommeil-sommeil, viens quelque part.

Nous irons à Villefranche,
Sur la petite jument blanche,
Quand l’enfant sera grand,
Nous lui achèterons un chapeau.

Sommeil-sommeil, viens, viens, viens,
Sommeil-sommeil, viens quelque part.

Le sommeil-sommeil ne veut pas venir,
L’enfant ne veut pas dormir.

Sommeil-sommeil, viens, viens, viens,
Sommeil-sommeil, viens quelque part. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...