Sent Jan, sent Luc…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Cassagnes-Bégonhès Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Au XXe siècle, les anciens priaient encore en occitan. Dans les familles rouergates, la prière commune était de rigueur, surtout le soir.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

René BOUSQUET

né en 1923 au Suc de Cassagnes.

Transcription

Occitan
Français
« Aquò es estat transmés per mon arrièira-grand-mèra e per un vesin que, pas pus cre(s)ent que los autres, anava pas jamai al lièch sans dire aquela pregaira :

“Sent Jan, sent Luc, sent Marc, sent Matieu,
Los quatre evangelistas de Dius,
Gardatz los quatre cantons de mon lièch,
Pendent aquesta nuèch.” »
Saint Jean, saint Luc…
« Ça a été transmis par mon arrière-grand-mère et un voisin qui, n’étant pas plus croyant que les autres, n’allait cependant jamais au lit sans dire cette prière :

“Saint Jean, saint Luc, saint Marc, saint Matthieu,
Les quatre évangélistes de Dieu,
Gardez les quatre coins de mon lit,
Pendant cette nuit.” »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...