Prières en occitan notées par Calmels, prieur de Cantoin, vers 1650

Sur la Commune de Cantoin Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Prières en occitan notées par Calmels, prieur de Cantoin, vers 1650

Archives départementales de l’Aveyron, 4E 47-1, fin du registre des baptêmes de 1655-1662.

Transcription de Jean Delmas

1 - Acte de presance de Dieus.

Mon Dieus, yeu cresé fermomen que vous ses oyci présen et que vous mé regordacs. Mon Dieus, yeu crese en vous, yeu espere en vous, yeu vous odoré. Et vous ayme de tout mon cors et per dessus toutos los causes del monde.

2 - Acte d’ouffrando d’oquesto pregario.

Mon Dieus, nautres vous ouffren oquesto pregario offi qué vous nous fosquas lo gracio de nous douna voustre saint omour, l’omour de lo Sainto-Viergo et de nostre prouchen. Nautres vous l’ouffren per toutos nostros necessitats et oquellos de nostres prouches porens et offi que vous nous fosquas la gracio de be vieuré et de bé mourri. Nautres los lunissen ombé oquellos que vous oves fachios sur lo terre.

3 - Acte d’odourotieu.

Dieus eternel et tout puissent, yeu mé prousterné humblomen devon voustro divino mojestat per vous odoura ombé touto sorto de soummission et per proutesta dovon tout lou monde, qu’yeu vous recouneyssé per mon creatur, mon sauveur, mon omour et mon [tout].

4 - Acté dé remerciomen.
Mon Dieus, yeu vous remerci de tout mon cors de so que vous m’oves mes ol mounde, m’oves fach cristio, m’oves conservat jusqos o l’uro presento, et de touxes lous autres bes que vous m’oves fachs et me fosés touxes lous jours. Per lo créotieu, redontieu, conservotieu, yeu prege toutos los creoturos de vous remercia per yeu duran touxes lous siecles.
5 - Acte per demonda los lumiero[s] o St Esp[rit] per couneysse nostres peccats.
Saint-Esprit, vous qué couneysses lou plus secret de mo consensio, eclairas me, se vous plai présentomen et tiras me dé los tenebros et de l’oveuglomen que me causou mous peccats, offi que, couneyssen lou nombre et los ledours de mos fautos, yeu los piesquo talomen detesta qu’yeu de los coumetre jomay plus.
6 - Qual examina so counsensie.
Acte de countritieu.
Mon Dieus, coussi ausorai yeu leva lous juels vers vous per vous demonda misericordo, pieys qu’yeu nou cessé jomay de vous offensa et que yeu nou teno pas lo proumeso qu’yeu vous ay to-souen fachio. Tout ce vous m’ovias punit lou premié couop qu’yeu vous ay ouffensat yeu n’obusorio plus de voustro clemenso. Perdounas me, mon Dieus, perdounas me encaros aqueste couop, pieys qu’yeu soui morit de tout mon cors de vous oveire ouffensat, per l’omour dé vous qué ses tont bou, yeu perpausé on lou secours de voustro sainto gracio...
7 - Pregario o lo Sainto Viergo.
Sainto-Viergo, digno maire de mon Dieus, sias otobé lo mio et remettés mé dins los bounos gracios de voustré fils. Pregas lou consesso. Sias mon ovoucato ol pe d’el. Deffendes me countro los attaquos de mous enemits. Preservas mé [de] tout foctieus occiden, oquesto nuech. Et surtout nou mé delaises pas o l’uro do mo mouort.
8 - Pregario o Saint-Joseph.
Glorieux Saint-Joseph vous qu’oves ogut l’ounour et l’ovantage d’estre l’espous de lo Sainto-Viergo et de servy de pero et de governeur o Jesus-Chrit, foses nous ressenti l’effet del grand pouder que vous oves din lou cel. Intercedas per nautres offi qu’un jour nautres ogon touxes l’ouneur et lou plosec de quonta los louanges de Dieus o-lo componio des anges et des saints.
9 - Pregario ol bon angé.
Mon bon angé que ne ses estat dounat de Dieus per mo conduito, yeu vous souy gro[n]domen oubligat de tant de peno que vous prenes continuelomen per yeu. Nou vous loses pas de m’osista dins mos necessitats et nou vous souvengo pas de mon ingrotitude, mes foses en sorto que mon amo ajo lou bonheur de dintra onbé vous dins lo glorio.

Vocabulaire

cors : cœur.

fosquas : fassiez.

lunissen pour unissen ?

cristio : chrétien.
redontieu (m.A.) : rédemption.
prege : je prie.
ledours : laideurs.
piesquo : je puisse.
juels (m.A.) : yeux.
to-souen : si souvent.
morit : chagriné.
consesso pour sons-cesso ? ou confesso ?
foctieus
(m.A.) : fâcheux.
ogon : nous ayons.
quonta : chanter.
loses : lassez.

Analyse de Jean Delmas

« Les Archives de l’Aveyron conservent un cahier d’actes de baptêmes de la paroisse de Cantoin rédigé de 1656 à 1662 par un certain Calmels, prieur. Nous savons par une petite note que celui-ci a placée en tête, qu’il fut baptisé le 26 novembre 1628 par Me Guillaume Delrieu, commandeur. Il avait donc 28 ans quand il ouvrit le registre. Son écriture est encore scolaire en 1656. Elle se modifie très rapidement à partir de 1657. On trouve sur les trois dernières pages les prières en occitan que nous venons de lire, écrites de la première main, avec un peu plus de gaucherie, ce qui permet de supposer que Calmels les avait composées sur son cahier, avant d’utiliser celui-ci pour enregistrer les actes de baptêmes donc vers 1650-1655. Peut-être les avait-il notées dans sa paroisse d’origine, que nous ne connaissons pas. Si l’écriture est encore celle d’un apprenti, le texte lui-même ne dénote pas une grande maîtrise de l’occitan. Le vocabulaire est en partie emprunté au français : creatur, sauveur, oveuglomen, l’uro, governeur, ouneur, louanges, ange, etc. La graphie est incertaine : finale féminine en - o ou en - e (terre, ingrotitude), o bref noté ou (voustré, voustro), oubli de lettres (grodomen, Chrit), etc. Plus grave, des mots manquent parfois (fin des prières 5, 6 et 7), ce qui peut laisser supposer que nous avons affaire à un recopiage. La langue fait penser au petit catéchisme intitulé : “La science du salut”, écrit à Sévérac vers 1620-1640 (Al canton : Sévérac le Château, p. 53-55) et à la complainte des âmes du Purgatoire de Salles-Curan (Al canton : Salles-Curan, p. 51-52). Ce sont de précieux témoins de l’utilisation religieuse de la langue d’oc, pratique qui se maintiendra de façon très vivante jusqu’au XIXe siècle. Dans ce domaine, les pertes sont immenses, bien que chaque année nous réserve l’acquisition ou la découverte dans nos archives d’épaves de cette littérature. »

Cantoènh, vèrs 1650

Transcription de Jean Delmas

1 - Acte de presance de Dieus.

Mon Dieus, yeu cresé fermomen que vous ses oyci présen et que vous mé regordacs. Mon Dieus, yeu crese en vous, yeu espere en vous, yeu vous odoré. Et vous ayme de tout mon cors et per dessus toutos los causes del monde.

2 - Acte d’ouffrando d’oquesto pregario.

Mon Dieus, nautres vous ouffren oquesto pregario offi qué vous nous fosquas lo gracio de nous douna voustre saint omour, l’omour de lo Sainto-Viergo et de nostre prouchen. Nautres vous l’ouffren per toutos nostros necessitats et oquellos de nostres prouches porens et offi que vous nous fosquas la gracio de be vieuré et de bé mourri. Nautres los lunissen ombé oquellos que vous oves fachios sur lo terre.

3 - Acte d’odourotieu.

Dieus eternel et tout puissent, yeu mé prousterné humblomen devon voustro divino mojestat per vous odoura ombé touto sorto de soummission et per proutesta dovon tout lou monde, qu’yeu vous recouneyssé per mon creatur, mon sauveur, mon omour et mon [tout].

4 - Acté dé remerciomen.
Mon Dieus, yeu vous remerci de tout mon cors de so que vous m’oves mes ol mounde, m’oves fach cristio, m’oves conservat jusqos o l’uro presento, et de touxes lous autres bes que vous m’oves fachs et me fosés touxes lous jours. Per lo créotieu, redontieu, conservotieu, yeu prege toutos los creoturos de vous remercia per yeu duran touxes lous siecles.
5 - Acte per demonda los lumiero[s] o St Esp[rit] per couneysse nostres peccats.
Saint-Esprit, vous qué couneysses lou plus secret de mo consensio, eclairas me, se vous plai présentomen et tiras me dé los tenebros et de l’oveuglomen que me causou mous peccats, offi que, couneyssen lou nombre et los ledours de mos fautos, yeu los piesquo talomen detesta qu’yeu de los coumetre jomay plus.
6 - Qual examina so counsensie.
Acte de countritieu.
Mon Dieus, coussi ausorai yeu leva lous juels vers vous per vous demonda misericordo, pieys qu’yeu nou cessé jomay de vous offensa et que yeu nou teno pas lo proumeso qu’yeu vous ay to-souen fachio. Tout ce vous m’ovias punit lou premié couop qu’yeu vous ay ouffensat yeu n’obusorio plus de voustro clemenso. Perdounas me, mon Dieus, perdounas me encaros aqueste couop, pieys qu’yeu soui morit de tout mon cors de vous oveire ouffensat, per l’omour dé vous qué ses tont bou, yeu perpausé on lou secours de voustro sainto gracio...
7 - Pregario o lo Sainto Viergo.
Sainto-Viergo, digno maire de mon Dieus, sias otobé lo mio et remettés mé dins los bounos gracios de voustré fils. Pregas lou consesso. Sias mon ovoucato ol pe d’el. Deffendes me countro los attaquos de mous enemits. Preservas mé [de] tout foctieus occiden, oquesto nuech. Et surtout nou mé delaises pas o l’uro do mo mouort.
8 - Pregario o Saint-Joseph.
Glorieux Saint-Joseph vous qu’oves ogut l’ounour et l’ovantage d’estre l’espous de lo Sainto-Viergo et de servy de pero et de governeur o Jesus-Chrit, foses nous ressenti l’effet del grand pouder que vous oves din lou cel. Intercedas per nautres offi qu’un jour nautres ogon touxes l’ouneur et lou plosec de quonta los louanges de Dieus o-lo componio des anges et des saints.
9 - Pregario ol bon angé.
Mon bon angé que ne ses estat dounat de Dieus per mo conduito, yeu vous souy gro[n]domen oubligat de tant de peno que vous prenes continuelomen per yeu. Nou vous loses pas de m’osista dins mos necessitats et nou vous souvengo pas de mon ingrotitude, mes foses en sorto que mon amo ajo lou bonheur de dintra onbé vous dins lo glorio.

Vocabulaire

cors : cœur.

fosquas : fassiez.

lunissen pour unissen ?

cristio : chrétien.

redontieu (m.A.) : rédemption.
prege : je prie.
ledours : laideurs.
piesquo : je puisse.
juels (m.A.) : yeux.
to-souen : si souvent.
morit : chagriné.
consesso pour sons-cesso ? ou confesso ?
foctieus
(m.A.) : fâcheux.
ogon : nous ayons.
quonta : chanter.
loses : lassez.

Photo

Prières en occitan notées par Calmels, prieur de Cantoin, vers 1650
© Archives départementales de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...