La cèna (Ma maire se sabiás…)

Collecté en 1977 Sur la Commune de Campuac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La bourrée à figures aujourd'hui connue sous le terme de crosada dans tout le nord-Aveyron (et parfois même au-delà à cause de l'influence des groupes folkloriques) ne possédait pas naguère sur l'ensemble de son aire de diffusion le même nom et pouvait comporter des mélodies différentes.

Sur une partie des cantons d'Estaing, d'Entraygues et dans la Viadène, on la dénommait cèna.

L'enregistrement de Prosper Fric (accordéoniste et joueur d'harmonica de Campuac décédé en 1990) a été effectué par Henri Turlan en 1977.

La chorégraphie de la cèna reste sensiblement la même que celle de la crosada telle qu'elle se trouve dansée aujourd'hui par les groupes folkloriques, à la seule différence près que les filles demeurent à l'intérieur au lieu d'être à l'extérieur dans la première partie.

Le terme cèna est répandu dans d'autres zones du Rouergue. Ainsi dans le sud-Aveyron où il désigne semble-t-il une sorte de quadreta et si l'on se réfère à l'étude faite par Jean-Michel Guilcher sur les danses d'Aubrac, la cèna (ou bien la chaîne ou chiène) désignerait la montagnarde dans les régions de Saint-Geniez, Saint-Urcize, Curières, Condom, Saint-Chély d'Aubrac, Prades...

S'il existe plusieurs airs de cèna dans les communes de Campuac, Villecomtal et Golinhac, on trouvait aussi des paroles différentes selon les informateurs. Toutes présentent le point commun de décrire plus ou moins précisément les différents mouvements de la danse. Ainsi Madame Ginesty, épouse de l'accordéoniste de Saint-Geniez des Ers, se rappelait avoir entendu chanter par une personne âgée de Villecomtal les paroles suivantes :

« Ma maire se sabiatz,

D'ont ieu vene, d'ont ieu vene.

Ma maire se sabiatz,

D'ont ieu vene, me batriatz.

Ieu vene de Clermont,

Jogar de la musica.

Ieu vene de Clermont

Jogar de mon violon.

La man, la man, la man domaiseleta,

La man, la man, la man domaiselon. »

Notons pour terminer que le nom de cèna ne semble pas avoir été usité dans les autres communes du canton d'Estaing (Sébrazac, Estaing, Coubisou et le Nayrac). (CORDAE)

Son

PROSPER FRIC

né en 1901 au Barthas de Campuac, décédé en 1990.

Transcription

Occitan
Français
« Ma mèra se sabiatz,
D’ont ieu vene, d’ont ieu vene,
Ma mèra se sabiatz,
D’ont ieu vene, me batriatz…

Ne vene d'al Piemont,
Jogar de ma musica,
Ne vene d'al Piemont,
Jogar de mon violon. (bis)

E tapa tu la tiá,
Tene la miá per la camisa,
E tapa tu la tiá,
Tene la miá per la camiá. (bis) »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...