Lo cridaire

Collecté en 2000 par IOA Sur les Communes de Campouriez, Cantoin, St-Amans-des-Cots Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Depuis le Moyen Age, la plupart des villages avaient un crieur public (garda, cridaire, tambor) pour annoncer les avis et les nouvelles.

Ethnotexte

LUCIEN BRAS

né en 1934 à Campouriez, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« Mon paire èra emploiat de la comuna a Sent-Amans e fasiá garda en mème temps.Cridava las novèlas mès arrestèt de o far après, aquò èra naltres que o fasiam, les enfants.
Mès, a Sent-Amans, i aviá Pipet.
Aviá una trompeta que fasiá :
“Tu-tu-tu-tut, tu-tut, tu-tut !”
E cridava :
“Avis à la population !”
Cridava les enterraments o atau, las messas qu’i aviá. Aquò s’arrestèt en 40 o quicòm atau. E cridava en patoès. »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...