Lo cosin

Collecté en 2000 Sur la Commune de Campouriez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Cette chanson humoristique, ridiculisant un mari déjà cocu au cours de sa nuit de noces, fait partie du répertoire propre aux mariages.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

JEAN LAPORTE

né en 1920 à la Maurélie de Campouriez.

Transcription

Occitan
Français
« Aqueste ser, un ser de nòça :
“Ont metrem jaire lo cosin ?
– Aval al fons de la cambreta,
Tot près del nòstre lit.”

En recitent lo Pater Nostri,
Lo nòvi se'n es endurmit.
E la coquina de la nòvia,
S’es anada jaire amb lo cosin !

“Marion portatz-me la candela,
Quicòm serà passat aicí !”
E la coquina de la nòvia,
S’es anada jaire amb lo cosin !

“Pestissiá pas ambe l’òrra bèstia,
Que ieu t’aviái ben totjorn dich,
Que quand l’òm aviá una tan galharda nòvia,
Cau pas d'èstre tant endurmit !”

Es risibla ! »
Le cousin
« Ce soir-là, un soir de noce :
“Où ferons-nous coucher le cousin ?
– Là-bas au fond de la petite chambre,
Tout près de notre lit.”

En récitant le Pater Noster,
Le marié s’est endormi.
Et cette coquine de mariée,
Est allée se coucher avec le cousin !

“Marion portez-moi la chandelle,
Quelque chose se sera passé ici !
Et cette coquine de mariée,
Est allée se coucher avec le cousin !

– Ne peste pas contre l’horrible bête,
Car je t’avais bien toujours dit,
Que quand on a une si gaillarde mariée,
Il ne faut pas être aussi endormi !”

Elle est drôle ! »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...