Las relevalhas

Collecté en 2000 par IOA Sur la Commune de Campouriez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Après une naissance, la mère devait être purifiée avant de recevoir à nouveau les sacrements de l’Eglise. En général, le curé lui donnait la bénédiction des relevailles sur le parvis de l’église.

Ethnotexte

HÉLOÏSE VIGUIER

née Bors en 1903 à Paris.

Transcription

Occitan
Français

Pas de transcription pour le moment.

« Une nouvelle accouchée, on l’attendait sur la porte de l’église et on la bénissait, mais moi je l’ai pas vu, ça, je l’ai entendu dire. »
© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...