La cava e lo vin

Collecté en 2000 Sur la Commune de Campouriez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

La tradition orale de la famille Carmarans rapporte que leur cave a été creusée au burin (ponchon), en 25 jours, par un homme de passage (rabalaire), embauché par le grand-père pendant la guerre de 14-18.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

LOUIS CARMARANS

né en 1927 à Combebisou de Campouriez, décédé en 2014.

Transcription

Occitan
Français
« A la guèrra de… lo temps de la guèrra de 14. Aquò's un tipe que passava, un rabalaire, coma ni passavan dins lo temps, quoi,e cercava de trabalh. E mon grand-paire l'embauchèt per far una cava, aquí. Aquò èra un tipe qu'aviá trabalhat dins les tunèls dels camins de fèrri, quoi.E aquò's estat fach tot al ponchon. Vint-a-cinc jornadas per far aquò, aquí.
Mès aquesta annada aviái fach sièis barricas de roge e una de blanc. Aquò fa sèt barricas de dos cent trenta, dos cent cinquanta, donca aquò diu far d'a quinze a setze ectòs apr'aquí, coma aquò. »
La cave et le vin
« À la guerre de... du temps de la guerre de 14. C’est un type qui passait, un vagabond, comme il en passait dans le temps, quoi, et il cherchait du travail. Et mon grand-père l’a embauché pour faire une cave, là. C’était un type qui avait travaillé dans les tunnels des chemins de fer, quoi. Et tout a été fait au burin. Vingt-cinq journées pour faire ça, là.
Mais cette année j’avais fait six barriques de rouge et une de blanc. Ça fait sept barriques de deux cent trente, deux cent cinquante, donc ça doit faire de quinze à seize hectos par là, comme ça. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...