L'altre jorn me maridava…

Collecté en 2000 Sur la Commune de Campouriez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Jean tient cette vieille chanson de son grand-père paternel, Jean Laporte.

Son

JEAN LAPORTE

né en 1920 à la Maurélie de Campouriez.

Transcription

Occitan
Français
« L’altre jorn me maridava, (bis)
Amb una filha del canton, pecaire,
Amb una filha del canton, ai Marinon !

Lo prumièr jorn de ma nòça, (bis)
Me calguèt levar tres oretas d'abans jorn, pecaire,
Me calguèt levar tres oretas d'abans jorn, ai Marinon !

Anarem a la fièireta, (bis)
E i anarem ben totes dos, pecaire,
E i anarem ben totes dos, ai Marinon !

Ni cromparem una saumeta, (bis)
Que nos portarà ben totes dos, pecaire,
Que nos portarà ben totes dos, ai Marinon !

Mès fosquèrem pas a mièja-còsta, (bis)
Qu’aquí nos polinèt ben totes dos, pecaire,
Aquí nos polinèt ben totes dos, ai Marinon !

E lo Pierron copèt las còstas, (bis)
E la Marinon lo ginolhon, pecaire,
E la Marinon lo ginolhon, ai Marinon ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...