Lo vailet e la sirventa

Collecté en 1992 par IOA Sur la Commune de Camjac Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Avant la motorisation des années 1950-60, le recours à une main-d’œuvre saisonnière ou annuelle était chose courante pour beaucoup d’exploitations. Il y avait donc une domesticité assez nombreuse et relativement spécialisée. Le batièr ou boièr s’occupait des bœufs, le pastre gardait les ovins, la serventa ou sirventa s'occupait de la maison et souvent des cochons…

Lo vailet est un domestique polyvalent.

Ethnotexte

LÉON DELMAS

né en 1913 à La Gineste de Camjac.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...