Las batejalhas

Collecté en 1998 par IOA Sur les Communes de Camboulazet, Rodez Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les naissances avaient lieu à domicile, avec le secours de quelques femmes âgées et expérimentées.

Le baptême (las batejalhas) avait lieu le plus rapidement possible après la naissance, souvent en l’absence de la mère. Les termes de pairin et de mairina désignaient les grands-parents qui étaient aussi parrain et marraine de leurs petits-enfants auxquels ils donnaient leur prénom.

Ethnotexte

Marthe ARTUS

née Savy en 1910 à Rodez.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...