J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Ida fait référence à l'écrivain Jean Boudou (1920-1975) de Crespin.

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

IDA CROS

née Camboulives en 1923 à Crespin.

Transcription

Occitan
Français
« Aquela font, veses, aquò's aquel trauc aquí. I a totjorn d'ai(g)a. Un còp i èri aquí, i aviá un òme que trabalhava aquel camp aquí dejóst e me di(gu)èt :
“Autres còps i aviam una vinha e jamai, per invitriolar la vinha, preniam pas d'ai(g)a, n'aviam totjorn a la font.”
I a totjorn d'ai(g)a, que faga secada o pas secada… Quand fa secada i a d'ai(g)a e quand plòu i a pas mai d'ai(g)a que… Es plena mès pas mai, raja pas.
Voilà, aquò's la font que Bodon disiá que fasiá pels uèlhs, que gari(gu)èt Balsanon. »
La source du roc
« Cette source, tu vois, c’est ce trou là. Il y a toujours de l’eau. Une fois j’y étais là, il y avait un homme qui travaillait ce champ là-dessous et il me dit :
“Autrefois nous y avions une vigne et jamais, pour sulfater la vigne, nous ne prenions pas d’eau, nous en avions toujours à la source.”
Il y a toujours de l’eau, que ce soit la sécheresse ou pas la sécheresse... Quand c’est la sécheresse il y a de l’eau et quand il pleut il n’y a pas plus d’eau que... Elle est pleine mais pas plus, elle ne coule pas.
Voilà, c’est la source dont Boudou disait qu’elle était efficace pour les yeux, qui guérit Balsanou. »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...