Lo lop del cordoniá

Collecté en 2003 Sur la Commune de Buzeins Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Les anciens racontaient les angoisses du temps où les loups rôdaient sur les montagnes du Rouergue.

René tient cette histoire de son grand-père (papeta) et il la situe à Lavernhe de Sévérac.

La tradition orale de la région de Sévérac-le-Château rapporte plusieurs histoires de lobatièrs, lobatiás, lobtaires ou menaires de lops qui apprivoisaient des loups, souvent dans l'intention d'aller rançonner les éleveurs. Faute de don, ils lançaient leurs bêtes contre les troupeaux.

Son

RENÉ MAJOREL

né en 1921 à Buzeins, décédé en 2007.

Transcription

Occitan
Français
« E un altre, en parlent dels lops, aviá aprivadat un lop pichon coma un can. Aquò èra un cordoniá e lo fasiá sègre pertot coma un can, estacat, bien entendut mès enfin èra pas…
Mès, çò que i a, que los lops an un instinct que, se tòmbas, te sautan dessús.
E el un jorn, a-n-el, l'inveja de pausar las calças, coma se ditz, l'atrapa e l'autre li te sauta dessús !
L’inveja de… li passèt ! »

Pas de traduction pour le moment.

© Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...