La garrèla

Collecté en 2000 Sur les Communes de Brandonnet, Maleville Voir sur la carte
J'apporte des précisions ou
je demande la traduction >

Introduction

Dans tous les pays et à toutes les époques, les jeteurs de sorts et autres emmascaires, mesenièiras, empatufaires, sorcelors ou devinhaires ont fait partie de la sociabilité locale.

Il existait plusieurs techniques pour se protéger des sorciers : porter un vêtement à l'envers, faire cuire des clous, frapper un mannequin représentant le jeteur de sorts, réciter une formule, porter plusieurs couvre-chefs à la fois…

Vidéo

© Amic BEDEL - Tous droits réservés Institut occitan de l'Aveyron

CÉCILE MOLINIER

née Leclerc en 1925 à Gélis-Bas de Maleville.

Transcription

Occitan
Français
« Quand èri pichina, i aviá una persona dins lo vilatge que èra pas lènh de l'escòla aquí e, quand èrem en recreacion, coma aquò, la mèstra nos disiá de pas l'agachar per çò que tombariam. E alèra, coma arribava, se l'agachàvem, plof !, nos fotiam per tèrra… »
La boiteuse
« Quand j’étais petite, il y avait une personne dans le village qui n’était pas loin de l’école là et, quand nous étions en récréation, comme ça, la maîtresse nous disait de ne pas la regarder parce que nous tomberions. Et alors, comme ça arrivait, si nous la regardions, plouf !, nous nous foutions par terre... »

Localisation

Vous aimerez aussi...

En cours de chargement...